Saillans: un bilan pour préparer la liste participative

25.09.2019

La salle polyvalente de Saillans était remplie ce mardi 24 septembre. La municipalité sortante dressait son bilan, après avoir distribué un questionnaire aux citoyens durant l'été. Une bonne dose d'humilité pour remettre en question ce qui a et n'a pas fonctionné durant ces six ans de démocratie participative. Après avoir exposé les principaux points du questionnaire, les citoyens étaient invités à donner leur avis par groupe.

"Arriver ensemble à définir un projet commun", tel est le leitmotiv de la future liste "S'engager ensemble pour Saillans". Ce collectif reprend les valeurs principales de l'équipe municipale sortante. Certains élus souhaitent d'ailleurs prolonger l'expérience, comme l'actuel maire Vincent Beillard. "Chez nous les têtes de listes ça se décide à la fin", souligne Fernand Karagiannis, élu municipal, qui s'engagera lui aussi dans ce nouveau projet.
Mais il est encore trop tôt pour annoncer un programme ou une liste, la réunion publique du jour portant avant tout sur un bilan : "C'est ce qu'on appelle une première étape", commente Fernand Karagiannis, "c'est à dire vraiment avoir le ressenti des habitants. Dans une campagne électorale c'est aux gens de s'exprimer au départ".

Inclure tout le monde dans le processus municipal

Si la méthode de démocratie participative a changé la donne à Saillans, elle a également besoin de se perfectionner. Des tables étaient installées lors de la réunion publique où chacun et chacune pouvaient critiquer ces six dernières années et exprimer leurs souhaits pour les six prochaines. Sylvain et Patricia Bonnot, ont regretté la "lenteur du processus" et "le manque d'échéance" pour les prises de décisions. Les deux Saillansons sont d'ailleurs co-fondateurs du collectif Saillans 2020, qui prépare depuis 7 mois une liste face à celle de la municipalité sortante.

Suite à des désaccords internes au collectif, le couple a quitté Saillans 2020, laissant entendre qu'ils pourraient peut-être créer une troisième liste.


Lire aussi : Qui est le collectif Saillans 2020 ?


D'autres citoyens se sont penchés sur la formation des élus ou encore sur l'écologie. Un des obstacle important est la notion de temps que l'habitant peut donner à la municipalité : "c'est un des enjeux de la prochaine étape : permettre l'accès au pouvoir à des gens qui ont peu de temps", explique Fernand Karagiannis. Un temps incompressible qui a fait peser beaucoup de poids sur les épaules des élus : " On va se demander comment faire évoluer la gouvernance pour baisser la pression sur les élus et que ce soit moins énergivore en terme de temps et affiner les orientations et les objectifs pour plus de clarté".

La transparence et la collégialité

"Il y a beaucoup d'adhésions sur des choses qui ne pourront pas revenir en arrière à Saillans", ajoute l'élu Saillanson. C'est d'ailleurs sur trois principes fondamentaux que se base la future liste "S'engager ensemble pour Saillans" : la participation, la transparence et la collégialité. Avec pour ambition de continuer les comités de pilotages et de faire perdurer la transparence de ce que fait la mairie. "J'ai participé en tant que citoyenne, j'étais dans l'équipe qui s'occupait de la transparence, tout ce qui paraissait, tout ce que la municipalité a fait comme courrier, compte-rendus, on faisait de la relecture pour que ce soit accessible à tout le monde", raconte Guillemette. À Saillans depuis 45 ans, elle salue l'expérience : "C'est à continuer et à améliorer parce que c'est perfectible, mais c'est vraiment une autre manière d'envisager la vie dans un village. Là, la plupart des conseillers sont encore présents à la fin de la mandature, ils ont tous trouvé leur place".

Un apéro citoyen est organisé le 4 octobre 2019 à 19 heures à la salle polyvalente de Saillans pour parler de la Charte de participation citoyenne de la Vallée de la Drôme.

Elodie Potente


Lire aussi :charte citoyenne Engagement citoyen pour les municipales

Et si les municipales 2020 s’affranchissaient de la passivité des citoyens dans le Val de Drôme ! Une cinquantaine d’engagés se sont mobilisés.


 


Lire aussi sur la thématique :

Connectez-vous pour publier un commentaire
04_PeopleAvatarSet.png
Etienne Maillet
Où est la jeunesse ?
10/10/2019 - 22:33
   À LA UNE  |  OPINIONS