Engagement citoyen pour les municipales

19.07.2019

 

Engagement citoyen pour les municipales

Et si les municipales 2020 s’affranchissaient de la passivité des citoyens dans le Val de Drôme ! Une cinquantaine d’engagés se sont mobilisés. Premier pas, ils ont rédigé une charte affirmant des valeurs pour transformer la société. Ils appellent les citoyens à signer le texte, à se mobiliser, voire à se présenter, pour donner vie à une démocratie plus active. Le rêve – à nouveau - de faire de la politique autrement en lui donnant plus de sens.

Il a fallu quatre réunions à une cinquantaine de participants pour écrire collectivement le texte de la « Charte de participation citoyenne Vallée de la Drôme Diois » qui veut changer la façon de participer aux élections municipales de 2020. Le texte, qui bien sûr n’est pas parfait, attend signatures. et donc l’engagement de citoyens fatigués de la politique, qui flatte les égos et néglige la participation des habitants. On fera le compte en septembre, histoire de mesurer les forces citoyennes. Le premier objectif est de rassembler, d’interpeller, voire de convaincre de futurs candidats pour les municipales.

Le texte s’articule autour de trois axes :

  •     Pour une transition écologique et plus d’autonomie
  •     Pour la démocratie et la participation citoyennes
  •     Pour la solidarité et les liens sociaux.


La charte n’est pas un programme électoral, affirment les initiateurs du mouvement. Elle doit faciliter une dynamique de territoire et permettre de débattre des enjeux et de ce qu’il faut changer dans la vallée à l’occasion de ces élections locales. Le groupe fondateur est persuadé que l’intelligence collective est la solution pour donner plus de sens à la politique municipale et que l’existence d’un réseau initiateur d’outils à la disposition des futures équipes d’élus permettra de progresser dans l’exercice de la démocratie locale. Dans chaque commune, les citoyens mobilisés sauront trouver l’organisation qui convient à leur situation, assurent les auteurs de la charte.

Changements possibles

On ne s’étonne pas de retrouver dans le groupe initiateur de cette charte des élus de Saillans. En 5 ans, ils ont tenté et montré qu’il est possible de pratiquer la gestion communale autrement. D’autres participants, élus ou pas, en ont assez des relations traditionnelles au pouvoir, du clientélisme, des mandats solitaires et autoritaires. Pour se conforter dans leur projet de rendre accessible et compréhensible la gestion des institutions locales, de développer les fonctionnements collégiaux en favorisant les initiatives locales, ils ont besoin de s’appuyer sur un réseau de coopération. Les chartistes sont convaincus que l’on peut faire changer la société sans casser les cadres existants. La transition et la réforme de l’intérieur plutôt que le grand soir. Une variante de révolution culturelle.

LG

 

Lire et signer la Charte

#Charte citoyenne #Vallée de la Drôme #Diois


Connectez-vous pour publier un commentaire